.navbar .navbar-header a{color:#e91e63;}

Les produits du sud-ouest

Abondant en terroir et en gastronomie, le sud-ouest est un territoire déclinant ses propres spécialités. Des Landes à la Gironde en passant par le Périgord et le Pays basque, l’on y découvre avec douceur et envie une kyrielle de produits et de saveurs d’une partie de la France. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le sud-ouest regorge de spécialités en la matière.

On trouve également nombre de revendeurs de produits de la région, notamment ladegustationbox, qui met en oeuvre une démarche qualité remarquable.

Nous vous proposon de faire un tour d’horizon des produits du sud-ouest.

Le terroir du sud-ouest

Le sud-ouest est un territoire majeur dans le secteur du tourisme tant il est réputé pour ses produits. D’ailleurs, la qualité de sa terre offre à ses artisans de quoi ravir les papilles de ses convives. Nombreuses sont les recettes gourmandes dans les départements de cette région. Gers, Périgord, Landes et le Bordelais bénéficient d’une gastronomie principalement paysanne.

Vins de bordeaux, apéritifs, gastronomie périgourdine, cuisine de Bordeaux, jambons du Pays basque et douceurs sucrées font partie des qualités de ce territoire haut en couleur.

Les vins de Bordeaux

Les vins de Bordeaux sont très certainement la première spécialité à laquelle on pense quand il faut énumérer les produits du sud-ouest. Sa renommée est mondiale et les vignobles dans le Bordelais jouissent de plusieurs appellations. Parmi elles, l’on peut retrouver notamment l’Entre-deux-Mers, les Côtes de Bordeaux, le Libournais, le Médoc (et Haut-Médoc), les communales du Médoc, les Graves, le Pessac-Leognan et le Sauternes.

La qualité des vins de Bordeaux est de tout premier ordre grâce à un savoir-faire ancestral sur des cépages adaptés au territoire du sud-ouest. À propos des cépages, ils se divisent en deux catégories : le cépage blanc et le cépage rouge. C’est le cépage rouge, et plus particulièrement le merlot qui est le plus planté dans les vignes du Bordelais. En ce qui concerne les cépages blancs, c’est le sémillon le plus représenté sur le territoire aquitain.

Les apéritifs et digestifs du sud-ouest

Le vin n’est pas la seule boisson à faire la renommée du sud-ouest. Des apéritifs et des digestifs font également le prestige de cette partie de la France.

Le digestif le plus aimé reste sans aucun doute l’Armagnac. Le Gers, le Lot-Garonne et les Landes sont les trois seuls départements à bénéficier de l’appellation d’origine contrôlée.

Le Floc de Gascogne est une spécialité du Gers et l’on peut trouver du floc blanc ou rouge. Le Floc de Gascogne est un mélange composé de 1/3 d’Armagnac et de 2/3 de jus de raisin.

Le Lillet est un apéritif fabriqué à Podensac, non loin de Bordeaux. Il est produit avec 3 ingrédients principaux : de la liqueur de fruits, du quinquina et du vin. Sans oublier bien évidemment le pousse-rapière et la Marie Brizard.

La cuisine du Périgord

La découverte des produits du sud-ouest est réellement indissociable de la gastronomie périgourdine. Et la farce fait justement partie des spécialités du Périgord. Elle est partout : dans une volaille, la soupe, dans un lampion, etc.

Les volailles sont incontournables dans la cuisine du Périgord. D’ailleurs, les recettes les plus remarquées sont celles fabriquées avec de la truffe. Le canard et l’oie sont les attractions en matière de volaille et peuvent s’accompagner avec des champignons tels que les cèpes ou les morilles. Mais également avec les pommes de terre sarladaises, une spécialité de la ville de Sarlat. Le confit, le foie gras, le magret et les aiguillettes de canards complètent les mets savoureux de la gastronomie périgourdine.

La cuisine de Bordeaux

La cuisine de Bordeaux est une autre manière de savourer les produits du sud-ouest. La lamproie à la bordelaise est un plat traditionnel du territoire aquitain. La lamproie est le seul poisson à être consommée de cette manière. Les tricandilles sont des tripes de porc grillées sur des sarments de vignes et sont une spécialité girondine par excellence. Côté légume, les asperges sont une spécialité locale, et plus particulièrement du côté de Blaye. Et pour le dessert, le cannelé jouit d’une renommée aussi importante que celle du vignoble bordelais. Fondant à l’intérieur et croustillant sur l’extérieur, il est un délice pour les amateurs de spécialités sucrées.

Les desserts du sud-ouest

Un repas sans une note sucrée à son terme n’est pas un bon repas. Et c’est justement tout l’intérêt et l’occasion de goûter aux chocolats de Bayonne. La renommée du chocolat du Bayonne est ancienne. En effet, c’est une histoire qui date du 18e siècle. Et depuis, le chocolat est devenu une spécialité de la ville basque. Autre spécialité issue de la même région : le gâteau basque. La recette traditionnelle se veut fourrée de cerises noires ou de crème pâtissière. Une fête en son honneur est organisée tous les ans à Cambo-les-Bains. Le cannelé (ou canelé) est un gâteau à pâte molle qui a fait la notoriété de Bordeaux dans le monde avec le vin, grâce notamment à son ancien maire Jacques Chaban Delmas.

Les jambons du Pays basque

Les jambons du Pays basque, que nous vous invitons à découvrir via ce site d’un passionné, profitent d’une réputation qui n’est plus à prouver. Mais il faut savoir qu’elle ne se résume pas seulement au jambon de Bayonne. D’autres jambons font également le renom de la charcuterie du Pays basque et des produits du sud-ouest. Le jambon Ibaïona, le jambon des Aldudes, le jambon Kintoa et le jambon Urkulu sont les autres jambons du Pays basque qu’il vous faut connaître pour découvrir une partie du patrimoine basque.

C’est le travail d’affinage, qui en dernier lieu, révèle les goûts subtils d’un jambon. Autrement dit, elle est la phase de fabrication qui accorde une véritable identité gustative au jambon. Et ces jambons font partie intégrante de l’identité du Pays basque.

Le piment d’Espelette

Comment ne pas évoquer le piment d’Espelette dans les produits du sud-ouest ? Espelette est une ville des Pyrénées Atlantiques située à 10 km de la frontière espagnole. Le piment, venu tout droit des Antilles, est planté à Espelette depuis le 17e siècle. Et il est une appellation d’origine contrôlée (AOC) depuis 2000 et une appellation d’origine protégée (AOP) depuis 2008.

Le piment d’Espelette assaisonne quelques différents plats comme la piperade, l’axoa, le foie gras, le poulet basquaise et de tant d’autres spécialités du sud-ouest.